Comment choisir le matériel de puériculture pour bien accueillir bébé ?

Soucieux de bien accueillir bébé dans un cadre de vie agréable et sécurisé, les parents ont souvent du mal à s’y retrouver avec la longue liste d’achat d’articles de puériculture. Pour vous aider à choisir, revoyez vos priorités et privilégiez les équipements qui seront réellement nécessaires à bébé pour sa chambre, son alimentation, les déplacements et les loisirs. Guide d’achat du matériel indispensable pour assurer le confort de bébé et des parents.

Le siège auto

Dès sa sortie de l’hôpital, bébé sera plus à l’aise et en sécurité dans un siège auto adapté à son âge. Pour trouver le bon modèle, informez-vous sur les dernières normes en vigueur concernant cet équipement et optez pour celui qui sera conforme aux sièges de votre voiture. À noter qu’il existe plusieurs catégories de siège auto qui dépendent du poids de l’enfant, allant du groupe 0 pour le siège coque des nouveau-nés jusqu’aux bébés de 10 kg, au groupe 3 servant de rehausseur pour les enfants de 25 à 36 kg.

Le porte-bébé

Disponible en version ventrale ou latérale, le porte-bébé est l’accessoire idéal pour partir en balade avec bébé, sans avoir les mains encombrées. Elle sert également aux parents qui peuvent prendre bébé contre eux tout en réalisant certaines tâches ménagères sans aucun risque. Et pour accompagner bébé dans toutes les étapes de sa croissance, il existe également des portes-bébés évolutifs pour mettre bébé dans le dos lorsqu’il sera plus grand.

Les tours de lit

Disponibles en plusieurs coloris et motifs, les tours de lit sont nécessaires pour assurer la sécurité de bébé et lui éviter de se cogner contre les barreaux du berceau. C’est également une manière de lui créer un cocon dans un lit qui est encore trop grand pour lui, et qui, grâce au tour de lit, sera plus douillet, confortable et agréable parce que cet accessoire est aussi décoratif.

Le matelas bébé

Parce que bébé passera beaucoup de temps à dormir et à faire la sieste, son matelas doit être à la fois confortable et efficace pour lui assurer un sommeil réparateur. Ainsi, le matelas de bébé se choisit ferme et ergonomique, dans un matériau naturel comme le coton bio ou la fibre de bambou à 20 à 22 kg/m3 de densité, ou encore le matelas en latex de 60 à 65 kg/m3 comme solution alternative.

La table à langer

Durant les tout premiers jours, bébé aura besoin d’être changé entre 6 à 8 fois par jour, et ce rythme sera diminué avec le temps jusqu’à ce qu’il soit propre à environ 3 ans. Pendant tout ce temps, la table à langer sera votre alliée, car elle est souvent équipée de roulettes pour faciliter le déplacement entre la chambre de bébé et la salle de bain, ainsi que de tiroirs à rangements pour avoir à portée de mains les couches et les lingettes.

Le tapis d’éveil

Dès sa venue au monde, bébé s’intéressera à tout ce qui l’entoure, le tapis d’éveil intervient pour l’aider à mieux développer ses différents sens, que ce soit pour la vue avec cet accessoire coloré, le toucher avec un tissu doux et confortable ou encore l’ouïe avec certains modèles équipés d’un dispositif musical. À noter que les tapis d’éveil sont fabriqués en respect des normes de sécurité et sont envisageables dès la naissance pour permettre à bébé de se détendre, avant qu’il n’atteigne les 6-8 mois où il sera heureux de découvrir les différentes activités du tapis d’éveil.

Le biberon

Si vous choisissez l’allaitement mixte ou ne pouvez pas donner le sein à votre bébé, vous aurez besoin d’un lot de 4 ou 5 biberons de différentes formes, couleurs ou taille. D’ailleurs, sachez qu’une nouvelle législation européenne a permis d’éliminer les matières toxiques comme le BPA dans les biberons en plastique et ce produit est désormais disponible pour une utilisation diversifiée. En complément, vous aurez à acheter des tétines en silicone ou en plastique en adéquation avec l’âge de bébé, ainsi que d’un goupillon et de bavoirs.

La chaise haute

L’achat de la chaise haute coïncide avec la période de la diversification alimentaire, lorsque bébé aura entre 4 à 6 mois et sera suffisamment solide pour se mettre en position assise. À noter que les normes européennes de sécurité imposent que la chaise haute de bébé soit bien stable et pourvue de 3 à 5 points d’attache entre le bassin et l’entrejambe. Et si vous choisissez un modèle à roulettes, veillez à ce que les freins soient toujours enclenchés lorsque bébé sera sur sa chaise le temps d’un repas.