Gérer sa peur de l’accouchement

Gérer sa peur de l’accouchement

Lorsqu’il s’agit du premier accouchement, toutes les femmes enceintes sentiraient l’angoisse d’avoir mal, le peur du péridurale et la crainte de ne pas être à la hauteur. D’habitude, ce phénomène semble arriver après avoir échangé avec des copines en parlant de ses expériences. Pourtant, l’accouchement n’est pas vraiment conforme à celles des autres femmes, mais cela dépend de la capacité de la femme, de sa force ainsi que sa vigueur.

Se préparer physiquement et mentalement

La date du terme approche et la panique se ressent. Pendant la grossesse, toutes les femmes enceintes doivent se préparer physiquement, mais surtout mentalement pour éviter certaines choses. Par exemple, afin de mieux limiter le stress, il faut préparer avec soin toute la valise pour la maternité. Cela peut éviter les oublis de dernière minute. Elles doivent lire également certaines informations spécialisées concernant l’accouchement pour savoir toutes les étapes à suivre durant ce moment et pour mieux se préparer à tout ce qu’elles vont y arriver. Chez certaine maternité, il existe en ce moment des exercices à faire pour se calmer, se décontracter et se détendre.

Suivre des cours de préparation à l’accouchement

Comme nous l’avons dit dessus, divers exercices sont disponible à toutes les femmes enceintes pour mieux faciliter l’accouchement. Cela parle plus particulièrement au niveau de la respiration etc. Concernant le cours de préparation à l’accouchement, l’hypnose, l’yoga et l’haptonomie sont parmi les exercices à pratiquer pour l’accouchement. D’autres apprennent à lâcher prise, certaines se concentrent sur la gestion de la douleur, tandis que d’autres travaillent avec la bulle. Enfin, pour être prête et moins ressentir la crainte, il faut vivre déjà son accouchement durant tous les cours de préparation à l’accouchement.

Avoir confiance en soi-même

En général, les médecins traduisent la peur de l’accouchement par la crainte de ne pas être à la hauteur lors du moment de l’accouchement. Oui, c’est normale car nous sommes des êtres humains, mais dans une certaine chose, toutes les femmes doivent l’affronter en étant sure de le faire jusqu’à son premier mois de grossesse. De ce fait, il faut avoir une confiance en soi, à son corps, à sa capacité ainsi qu’à la nature des choses. Et enfin, les soucis et la douleur seront vite oubliés dès que la maman verra son bébé posé sur son ventre. Cela peut faire du mal à la mère, mais cette expérience restera son plus grand bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *