La housse anti-acarien contre les exacerbations de l’asthme chez l’enfant

La housse anti-acarien contre les exacerbations de l’asthme chez l’enfant

L’asthme est un trouble caractérisé par une rétraction des voies respiratoires. Il provoque une difficulté de respiration chez le patient. Ce phénomène s’accentue selon les circonstances. Divers facteurs comme la fatigue, le froid, certains aliments et les allergènes le favorisent. L’allergie peut causer l’exacerbation de l’asthme. Cela peut être une allergie aux acariens, aux pollens ou aux poils d’animaux. Parmi les préventions efficaces, citons la housse anti-acariens. Si un enfant est déjà asthmatique, ce type de housse le prévient de l’exacerbation.

La housse anti-acariens : une méthode simple pour réduire les crises d’asthme

Lorsqu’il s’agit d’un cas d’asthme allergique, les personnes asthmatiques doivent éviter les situations provoquant les crises. Bien entendu, tout contact avec les allergènes, à la maison, est proscrit. Les acariens comptent parmi ces allergènes. On utilise différents moyens pour éloigner les enfants atteints de l’asthme de ces causes d’allergie. Citons par exemple l’utilisation de housses anti acariens, et l’éloignement des enfants des animaux, surtout les félins ! Mais où trouver des housses anti acariens ? Il est facile de trouver des housses anti-acariens dans les magasins spécialisés et sur Internet. Le tissu de ces housses a été conçu pour une meilleure protection anti-acariens. Sa technicité fait en sorte qu’il empêche les parasites de sortir de la housse. L’unique mesure pour que ces housses jouent pleinement leur rôle est de les laver régulièrement.

Les housses anti acariens sont sûres parce qu’elles sont sans produits chimiques. Grâce à leur confort, elles offrent un sommeil inégalé surtout aux enfants allergiques.

Les critères à considérer pour choisir les housses anti-acariens

En choisissant les housses anti acariens, il est important de connaître leurs qualités. Cela est nécessaire afin d’éviter que les déchets d’acariens microscopiques ne viennent au contact de l’enfant allergique. Tout d’abord, il faut que les housses anti-acariens soient capables d’isoler le matelas, les oreillers et les couettes de manière la plus imperméable possible. En même temps, elles doivent permettre un bon sommeil à l’enfant. Les housses qui sont ouvertes en dessous sont inefficaces. Il faut donc bien vérifier leur fermeture. Ensuite, le textile doit être une véritable barrière face aux acariens, surtout tout au long de ses utilisations et même après le lavage. Il faut être vigilant avec les autres housses qui ne sont que des imitations. Elles sont plus épaisses et multicouches. Cependant, après un lavage, elles ne jouent plus leur rôle protecteur. Les déchets d’acariens peuvent s’abriter sous les molletons, sous la doublure ou sous le matelas de ces types de housse. Puis, il faut savoir que les fermetures glissières sont les points de fuite de leur imperméabilité. Il faut plutôt choisir une housse avec de plus courtes fermetures. Vérifiez la présence d’une large languette d’imperméabilité sous le zip. Les véritables housses anti-acariens sont conformes aux prescriptions médicales. Enfin, il est important de se mettre en garde des traitements chimiques anti-acariens. Pour le confort et la santé, il est conseillé de choisir le textile le plus respirant. Plus exactement, la housse idéale doit être perméable à la vapeur et à l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *