Comment reconnaitre la perte du bouchon muqueux ?

Comment reconnaitre la perte du bouchon muqueux ?

Votre grossesse arrive bientôt à son terme et vous vous posez des questions sur la perte du bouchon muqueux ? Avec les douleurs et les contractions, le bouchon muqueux est l’un des signes annonciateurs de l’arrivée imminente de votre bébé, mais difficile de déterminer le moment exact où vous allez ressentir ce changement, ni encore le reconnaître par sa consistance et sa couleur qui varie d’une femme à une autre. Mais d’où vient ce bouchon muqueux, quel est son rôle et à quoi s’attendre après l’avoir perdu ?

Qu’est-ce que le bouchon muqueux ?

Phénomène physiologique naturel, le bouchon muqueux situé à l’entrée du col de l’utérus sert de barrière de sécurité entre l’utérus et le vagin, fermant ainsi le col de l’utérus pour protéger le fœtus contre les germes et les éventuelles infections bactériennes. Cette sorte de barrière utérine est constituée de glaire cervicale, cette substance gélatineuse sécrétée par chaque femme à une certaine période du cycle menstruel pour favoriser la fécondation en rendant l’accès à l’utérus plus facile pour les spermatozoïdes. Dès que la fécondation sera réussie, la glaire cervicale s’épaissit pour former le bouchon muqueux qui se reconstitue au fur et à mesure que la grossesse évolue pour bien garder le liquide amniotique à l’intérieur du sac utérin.

La perte du bouchon muqueux

La perte du bouchon muqueux survient au dernier trimestre de grossesse, de manière tout à fait indolore et normale parce que cela coïncide au moment où votre col sera plus court et commencera à s’ouvrir et où le bouchon muqueux ne sera plus efficace. C’est d’ailleurs la spécificité du bouchon muqueux que vous risquez de ne pas le reconnaître parce qu’il sort avec vos autres sécrétions vaginales comme les pertes blanches toujours plus abondantes durant la grossesse. Quant à l’apparence du bouchon muqueux, il peut avoir la forme d’une masse solide filandreuse et gélatineuse, ou encore en petites quantités caractérisées par des stries de sang. Pour ce qui est de la couleur du bouchon muqueux, il peut être transparent, blanc, jaune, vert, rouge ou marron, et cette différence sera d’autant plus visible lorsque vous vous rapprochez de la date prévue pour l’accouchement. Par contre, si vous ne savez pas exactement quand vous avez perdu votre bouchon muqueux, inutile de vous alarmer parce qu’il reste encore d’autres signes annonciateurs comme la perte des eaux caractéristique de l’ouverture de la poche amniotique, les contractions rapprochées, la sensation de douleur et de fatigue qui vous indiqueront qu’il est temps d’aller à l’hôpital.

Conduite à tenir à la perte du bouchon muqueux

Si vous avez libéré le bouchon muqueux à quelques semaines avant la date prévue d’accouchement, et que vous n’avez pas de contractions ni de perte des eaux, cela ne veut pas forcément dire que vous allez accoucher dans les heures qui suivent. Vous n’avez pas également à vous soucier des risques d’infections, car c’est un événement tout à fait naturel qui indique simplement que votre col est en train de se préparer à l’accouchement et que vous devez garder votre calme pour bien mener votre grossesse à terme. Par contre, si vous ressentez des contractions à la fois douloureuses et régulières avec la perte du bouchon muqueux, cela veut dire que votre travail a déjà commencé et que l’heure est venue de contacter votre gynécologue ou votre sage-femme pour l’accouchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *