Faire face aux troubles psychiques pendant la grossesse

Faire face aux troubles psychiques pendant la grossesse

La grossesse est l’une des plus belles périodes des futurs parents. Toutefois, il arrive que la future-mère ressente des troubles psychiques qui peuvent se présenter sous différentes formes. Ces signes peuvent souvent avoir des conséquences néfastes chez la future-mère mais également, chez le bébé lui-même. Il est donc important de les prévenir.

Quels sont les différents signes des troubles psychiques chez une future-maman ?

Il est très possible qu’une future-mètre puisse passer par une dépression prénatale. Ceci peut se présenter comme une difficulté pour celle-ci de se familiariser avec le bébé qu’elle porte. Souvent même, elle n’est pas consciente de la réalité. Au fur et à mesure que la grossesse avance, elle peut se sentir déprimée jusqu’à ne rien ressentir ou encore, jusqu’à éprouver beaucoup d’anxiétés et d’angoisses. Les troubles psychiques durant la grossesse peuvent aussi se présenter comme un déni de grossesse. C’est-à-dire, la future-maman n’a pas conscience qu’elle porte un enfant et vit son quotidien comme si elle n’était pas enceinte. Perçu comme un mécanisme de défense inconscient, ce symptôme peut donner lieu à des réalités morbides comme des actes d’infanticides s’il n’est pas stoppé le plus tôt possible.

Comment reconnait-on les autres symptômes ?

Une future-mère peut avoir des comportements mettant en exergue des mécanismes de rejet de son enfant. Cette manifestation peut souvent provoquer des conséquences graves lors de la venue de ce dernier. La trop grande précocité dans la représentation du bébé peut aussi s’agir d’un trouble psychique. Aussi, au bout de quelques semaines, on peut remarquer que la future-maman différencie psychologiquement son bébé. Il y a également le retard dans la représentation de l’enfant où celle-ci parle toujours de son ventre et de sa grossesse sans jamais évoquer l’enfant. Ici, la future-mère ne le nomme ni ne projette son bébé. Elle ne l’imagine même pas, ce qui pourrait être néfaste pour son mental et celui de l’enfant. La dénégation de grossesse peut aussi figurer parmi les signes. Entre le déni et la conscience d’être enceinte, cette dénégation peut pousser la maman à réalise qu’elle est vraiment enceinte, et à un certain moment, elle agit comme si elle ne l’était pas.

Comment solutionner les troubles psychiques au cours d’une grossesse ?

Plusieurs moyens peuvent aider une future-mère à dépasser ses troubles psychiques. Son entourage peut la soutenir et lui faire prendre conscience à quel point la période de grossesse peut être très importante et qu’elle n’est pas à prendre à la légère. Il est également recommandé de diriger ces femmes vers des  professionnels comme des psychologues qui peuvent aussi s’occuper de la périnatalité. Ces experts pourront aider ces merveilleuses future-mamans à prendre conscience doucement de la réalité de leur grossesse mais également, à faire le bon choix. Sur http://www.psychologue-kraainem.be/, plusieurs informations concernant l’expertise de ces psychologues sont abordées. Il est important de mentionner que ces experts peuvent aider à soulager et à diminuer les supplices que ces personnes traversent. Effectivement, attendre un enfant est un événement très important, ce qui pourrait provoquer quelques troubles chez certaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *