Conseils pour réussir un shooting de grossesse

Conseils pour réussir un shooting de grossesse

Il parait évident de faire appel à un photographe lors d’un mariage ou d’une naissance. Mais réaliser un shooting de grossesse n’a pas toujours été ancré dans les habitudes des Français. Pourtant, cette pratique est de plus en plus courante chez les futurs parents. En effet, il permet de créer de précieux souvenirs, ce moment magique pendant lequel bébé partage encore le corps de maman. Mais se mettre devant un objectif avec les formes et le ventre rond n’est pas chose aisée. Il est donc essentiel de bien se préparer.

Le shooting de grossesse : une pratique qui intègre les mœurs  

Beaucoup de mamans ressentent le besoin de garder des souvenirs de leur grossesse afin de les transmettre à leurs enfants ou tout simplement pour se remémorer cet état de grâce. Si certaines préfèrent parler devant la caméra pour créer un message « vivant », d’autres choisissent la photographie. Il s’agit en effet du support idéal pour réaliser ce projet, la seule preuve qui traverse le temps. Le shooting de grossesse s’impose de plus en plus en France. Il séduit notamment les primipares. Pour une jeune mère, porter et avoir son premier bébé constitue en effet une période inoubliable pendant laquelle elle découvre les bouleversements d’une femme enceinte.

Par ailleurs, de nombreuses futures mamans voient aussi cette démarche comme un moyen de renouer avec leurs corps et de se sentir belles. En effet, chacun a sa manière de vivre la grossesse. Certaines resplendissent, s’épanouissent et sont ravies de bientôt donner la vie. Et puis d’autres vivent mal les changements physiques. Le mal-être s’accentue quand vient le moment où on n’arrive plus à enfiler ses chaussettes, à porter ses vieux jeans ou à marcher normalement. Ainsi, la séance photo permettra de se mettre en valeur et de voir son ventre rond sous un autre angle.

Le shooting de grossesse : les détails à ne pas prendre à la légère

Pour avoir de beaux clichés, la patience est de mise. Trop tôt, on risque de ne pas voir l’arrondi du ventre. L’objectif étant de mettre en avant les courbes voluptueuses de la femme enceinte, il vaut mieux attendre la fin du deuxième trimestre, soit entre 6 et 8 mois. Durant cette période, la future maman traverse un moment de plénitude, et elle sera plus à l’aise des poser. À côté, il n’y a aucune obligation quant au lieu de la prise de vue. Certaines préfèreront le confort et l’intimité de leur maison, tandis que d’autres choisissent les séances en studio pour un effet spectaculaire. Les shootings de grossesse en plein air séduisent aussi un grand nombre de personnes. Ainsi, faire appel à un photographe à Loudéac est une excellente idée.

Le choix de la tenue est toutefois assez délicat. Les photographes déconseillent les vêtements à motifs grossissants comme les rayures. Par ailleurs, pour mettre en valeur son baby bump, il est préférable de porter des habits près du corps, moulants au niveau du ventre. Pour les shooting en studio, l’idéal est de poser en sous-vêtements, noirs de préférence. Ceci dans le but de faciliter le jeu de clair-obscur afin de camoufler les imperfections, comme les vergetures ou les bourrelets. Enfin, pour se faire belle, on n’hésite pas à mettre des accessoires de mode et soigner sa coiffure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *