Comment surmonter le baby-clash ?

Comment surmonter le baby-clash ?

L’arrivée du premier bébé est un moment importante dans la vie du couple. Cependant, beaucoup de jeunes parents traversent des difficultés dans leur relation conjugale après cet avènement. Ce phénomène, appelé, le baby-clash, touche actuellement bon nombre de couples. Beaucoup n’arrivent pas à le surmonter et d’autres ont du mal à y arriver. Les lignes suivantes vont glisser quelques conseils efficaces pour aider les couples à surmonter le baby-clash.

Accepter le changement

Devenir parent bouleverse le mode de vie du couple. Le bébé arrive. Rien ne sera plus comme avant. Le bouleversement se constate de partout : leur planning va être chamboulé, la vie devient rythmée, et le surmenage et la fatigue s’installent. La première attitude à adopter est donc d’accepter ce changement. Il faut prendre conscience que la naissance du premier bébé n’est rarement sans conséquence dans la suite de leur vie de couple. Il faut s’attendre à des incompréhensions, à des tensions et à des disputes. Pourtant, il faut essayer de penser à l’avenir. En effet, la souffrance d’aujourd’hui contribue à aider le couple à grandir et à créer une famille heureuse et épanouie. Pour aider le couple à se préparer au baby-clash, des psychologues proposent aux couples des séances de coaching individuelles. Il est possible de prendre contact psychologue à Watermael-Boitsfort pour les couples qui habitent à Belgique ou dans les environs.

Bien communiquer

Ce conseil n’est peut-être pas nouveau pour les couples. Il est cependant rarement appliqué. Il est difficile d’avoir une communication constructive quand il y a trop de tensions entre les occupations quotidiennes et le bébé. Il arrive souvent que le couple n’ait plus le temps de discuter et de se comprendre. La meilleure des choses à faire est donc de redécouvrir les besoins de l’autre. L’une des causes du baby-clash est l’incompréhension du partenaire, de ses désirs, de ses soucis et de ses problèmes. En effet, il arrive que l’on passe tout son temps libre à s’occuper du bébé. Il est donc primordial d’engager quelques minutes de conversation par jour, peut-être quand l’enfant est endormi. Chacun doit savoir écouter et être attentif. Il est nécessaire d’apprendre à maîtriser le langage corporel pour ne plus stresser l’autre. Si par moments, la tension monte, il est conseillé d’attendre que l’atmosphère se détende avant de réntamer la discussion.

Savoir s’organiser

Chacun doit modifier son planning et ses habitudes à l’arrivée du bébé. Tout est question d’organisation. Il ne faudrait pas commettre l’erreur d’oublier les autres priorités du couple. En d’autres termes, avoir un bébé ne signifie pas cesser de vivre sa vie amoureuse. Il faut donc savoir jongler entre s’occuper de l’enfant et entretenir la passion dans le couple. Il est conseillé de programmer des sorties à deux comme un week-end sur la plage ou un dîner romantique. Dans ces circonstances, il ne faut pas se culpabiliser de laisser l’enfant chez un proche ou avec une baby-sitter. Ce genre d’attention peut réellement aider les couples à surmonter la période de crise reliée au baby-clash. Un dernier conseil, mais non le moindre, c’est que chacun doit trouver un peu de temps pour se reposer. Cela permettra d’éviter la fragilité émotionnelle causée par la fatigue et donc de limiter les disputes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *