Choisir le sexe de son futur bébé : enfin une méthode qui marche

Choisir le sexe de son futur bébé : enfin une méthode qui marche

Si on laisse faire la nature, une femme a une chance sur deux d’avoir une fille ou un garçon. Seulement, le hasard ne satisfait pas toujours tout le monde. En effet, la plupart  des couples affichent  une certaine préférence au sexe de leur bébé. Ainsi, ils mettent tout en œuvre pour avoir l’enfant qu’ils désirent. Heureusement qu’il existe désormais une méthode naturelle et efficace pour donner corps aux rêves des futurs parents. Il suffit de suivre une diète particulière.

Choisir le sexe de son bébé : tout est une question d’alimentation

Concevoir le sexe de son futur bébé n’est pas un fantasme nouveau. Déjà, à l’antiquité, les Grecs lacéraient le scrotum gauche des hommes qui souhaitaient  avoir un petit garçon. Aujourd’hui encore, il existe toutes  les sortes de croyances populaires dont la véracité est loin d’être prouvée. En effet, la plupart d’entre elles n’ont  pas  fait  l’objet  d’une étude scientifique.

En réalité, jusqu’au 21e siècle, il a été impossible d’influer efficacement sur le sexe de son enfant. Mais depuis quelques années, les spécialistes ont pu démontrer que la diète suivie par la femme quelques mois avant la conception et durant le premier trimestre de la grossesse détermine le sexe de l’enfant. L’alimentation peut en effet modifier  le pH des sécrétions vaginales. D’après les gynécologues, un pH acide favorise les spermatozoïdes X tandis que le pH alcalin avantage les spermatozoïdes Y.

Le régime pour avoir un garçon ou une fille

Pour avoir l’enfant  désiré, la femme doit donc suivre un programme diététique strict. Ainsi, avant d’entreprendre le régime, il est important  de contacter un nutritionniste ou un gynécologue pour savoir comment avoir un garçon ou une fille. En effet, la future maman doit proscrire certains nombres  d’aliments  pendant  de nombreuses  semaines, ce qui  au final  peut entraîner des carences en minéraux. Les  spécialistes pourront  alors prescrire  des compléments  alimentaires pour accompagner la diète. On pourra mener le régime à terme tout en évitant les problèmes de santé.

Durant  quelques mois et  selon le sexe du bébé souhaité, la femme doit modifier son alimentation en se basant sur la liste des mets autorisés ou interdits. Ainsi, pour avoir un petit garçon, les aliments doivent être riches en sel et pauvres en calcium. De ce fait, on enlève les produits laitiers de son menu et on mange de la charcuterie sans modération. En revanche, si on veut avoir une fille, on fait l’inverse. Autrement dit, on mange plus de laitage et de plats salés et on ne consommera plus de la viande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *