Comment bien se préparer à l’accouchement

Comment bien se préparer à l’accouchement

Vous approchez du terme de votre grossesse et redoutez toujours le déroulement de l’accouchement ? N’ayez crainte et restez calme parce que si vous avez réussi à tenir pendant 9 mois à coup de patience, de cours préparatifs et de grignotage, il ne vous reste plus qu’à vous concentrer sur les derniers détails indispensables pour accueil bébé en toute sérénité.

Les signes d’un accouchement imminent

La perte du bouchon muqueux, la descente de bébé, la sensation de fatigue, les crampes musculaires, ce sont autant de signes qui vous indiquent que le travail a déjà commencé et qu’il faut vous préparer pour rejoindre la maternité. Par contre, si vous avez déjà dépassé la date probable d’accouchement et que rien n’indique que bébé est prêt à sortir, il est possible de déclencher l’accouchement de manière artificielle en procédant par décollement des membranes de la paroi de l’utérus pour stimuler le travail. Il est également possible de rompre les membranes au moment où le col est déjà dilaté à 2 cm, ou encore d’introduire du gel de prostaglandines dans le col de l’utérus pour accélérer sa maturation. Et pour accélérer le travail, le médecin peut vous prescrire de l’ocytocine en intraveineuse qui aura pour effet de créer des contractions régulières.

Accouchement : que mettre dans la valise de maternité ?

Pour vous et votre bébé, le séjour à la maternité se prépare et cela explique la présence de la fameuse valise placée près de la porte pour partir à n’importe quelle heure de la nuit lorsque les contractions auront commencé.

Pour Maman

Parmi les indispensables que vous devez prévoir pour votre accouchement et votre séjour à la maternité, prévoyez 4 chemises de nuit, un peignoir et ses chaussons, 2 serviettes et 2 gants de toilette, des slips en filets, des serviettes hygiéniques spéciales maternité, votre trousse de toilette complète et des mouchoirs en papier. Et si vous comptez allaiter, ajoutez des soutiens-gorge d’allaitement, des coussinets d’allaitement, des compresses et des vêtements qui s’ouvrent sur le devant. Pour le côté administratif, n’oubliez pas votre carnet de maternité, les résultats de vos examens médicaux, votre livret de famille, votre carte de groupe sanguin avec le facteur Rhésus, votre numéro d’allocation familiale, votre carte vitale et attestation, votre carte mutuelle et une pièce d’identité.

Pour bébé

Pour accueillir bébé dans la salle d’accouchement, vous aurez besoin d’une brassière en laine, d’un body, d’un pyjama, de chaussettes et d’un petit bonnet en coton. Durant le reste du séjour en maternité, il aura besoin d’un lot de 6 bodies, de 6 pyjamas ou grenouillères en coton, de 3 brassières en laine, d’une gigoteuse, d’une petite couverture de type polaire, de 4 paires de chaussons, d’une tenue pour sortir, de 5 bavoirs à velcro, de 4 serviettes de bain, de 4 serviettes de toilette pour le change, d’un paquet de couches premier âge (3 à 58 kg), de 8 couches en tissus et d’un nécessaire de toilette (gel lavant, coton, lingettes, brosse à cheveux, crème pour le change).

Que faire de l’aîné (e) le jour de l’accouchement ?

Même si le grand frère ou la grande sœur a participé activement à la préparation de la venue de bébé, il ou elle aura toujours besoin de votre attention et pour qu’il/elle ne se sente pas délaissé (e) au moment où vous allez partir à la maternité, demandez l’aide de vos proches pour le/la garder à la maison, de manière à ce qu’il/elle puisse y jouer, dormir dans sa chambre, etc. Et lorsque vous aurez accouché, votre mari prendra le relais pour que maman ne lui manque pas trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *